in

Selon la science, voici la durée EXACTE et donc idéale d’un câlin

Selon la science, voici la durée EXACTE et donc idéale d’un câlin

Prendre quelqu’un dans ses bras ou être pris dans les bras de quelqu’un est une sensation agréable sur le moment, mais qui joue aussi un rôle sur la santé à moyen et long terme. Le câlin aide en effet à lutter contre le stress et la sensation de déprime. Des chercheurs britanniques ont donc étudié les effets du câlin. Ils en ont tiré quelques conclusions : un câlin de trop courte durée est inutile. Ils ont même cherché à savoir quelle devrait être la durée exacte d’un câlin pour être efficace. On vous dévoile en détail les résultats de leur étude.

La science se penche sur le sujet

Les chercheurs de l’Université de Londres (Royaume-Uni)  ont décidé de se pencher sur une activité humaine qui se pratique à tout âge, et qui est une des marques de l’amour : le câlin. Dans une étude publiée dans la revue Acta Psychologica en novembre 2021, ils ont analysé plusieurs paramètres : la durée du câlin et son exécution (position de bras etc…).

L’étude était composée de 48 volontaires lors de la première expérience. Ces personnes avaient pour objectif de se faire des câlins de différents manières puis de décrire et noter leurs sensations. Les scientifiques ont indiqué après avoir compilé les résultats que le sentiment de bien-être était plus fort juste après le câlin. Cependant, ces bienfaits sur le moral des participants se feraient encore sentir jusqu’à trois minutes après l’étreinte.

Les bienfaits du câlin

Le câlin est un des actes les plus tendres. Vraie preuve d’amour ou d’amitié sincère, le câlin est source de bienfaits qui vont au delà de l’agréable sensation qu’il procure sur le moment. Une étude réalisée sur plus de vingt ans a par exemple montré que faire des câlins aux bébés permet de développer chez eux une plus forte empathie une fois arrivés à l’âge adulte.

Le câlin est également connu pour servir d’anti-stress et anti-déprime. Ce geste que l’on retrouve aussi dans le règne animal (primates, chevaux, lions etc…) favorise en effet la libération d’endorphine, de dopamine et d’ocytocine. Les hormones du bonheur, de l’empathie et du plaisir. Enfin, le câlin permet aussi la réduction de la tension artérielle et du rythme cardiaque. Des bienfaits donc pour l’esprit à court terme mais aussi pour le corps à long terme.

A lire également :

Comment bien faire un câlin ?

Une deuxième expérience ayant rassemblé 206 personnes cette fois faisait participer les cobayes avec les yeux bandés. Pourquoi les yeux bandés ? Afin d’éviter que la perception visuelle n’influence la perception tactile. Les résultats ont prouvé que la position des bras que ce soit sur les épaules, croisés ou bien dans le dos n’a aucune influence sur les émotions que les volontaires ont ressenties. Le temps est donc le facteur principal dans les bienfaits que procure le câlin.

C’est donc la durée qui fera que le câlin sera bénéfique ou tout simplement inutile. Les résultats sont formels : les câlins d’une seconde sont les moins agréables. Par contre, les câlins allant de cinq à dix secondes sont les plus appréciés des participants et les plus bénéfiques pour la santé morale et physique. Par contre rien ne vous empêche de dépasser les dix secondes préconisées par la science.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.bibamagazine.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Trois ans du Covid-19 : En avons-nous tiré les enseignements pour prévenir de futures pandémies ?

    Trois ans du Covid-19 : En avons-nous tiré les enseignements pour prévenir de futures pandémies ?

    "Non je ne peux pas écouter ça" : Eddy Mitchell sans filtre au sujet de la passion de son petit-fils