in

allez-vous recevoir la prime de 100 euros versée à partir du lundi 16 janvier ?

allez-vous recevoir la prime de 100 euros versée à partir du lundi 16 janvier ?

Avec la prime alimentation qui arrivera en 2023, la prime énergie, la prime Covid toujours en vigueur, c’est une autre mesure du gouvernement qui est très attendue par les foyers les plus modestes : l’indemnité carburant. Elle est active depuis hier lundi 16. Qui seront les bénéficiaires ? Comment la réclamer et quel est son montant ? On vous donne tous les détails.

Inflation sur les prix du carburant

L’Etat avait mis en place une réduction de 30 centimes par litre à la pompe jusqu’à la mi-novembre 2022. Avant qu’elle ne soit baissée au point de tomber à 10 centimes entre novembre et le 1er janvier. La fin de cette ristourne a entrainé une hausse des prix. Selon des chiffres du ministère de la Transition énergétique arrêtés vendredi et publiés lundi 9 janvier, le gazole s’est vendu au prix moyen de 1,89 euro le litre, soit 13,29 centimes de plus que la semaine précédente. L’essence sans plomb 95 a augmenté pour sa part de 17,28 centimes, affichée à la pompe à 1,85 euro le litre en moyenne.

Cela pourrait être supportable pour les foyers français si le carburant était le seul secteur d’activité à connaitre l’inflation. Mais c’est l’ensemble de l’économie mondiale qui est touchée. Et cela se ressent sur le portefeuille : + 20% pour l’énergie, 12% sur l’alimentation. Même chose pour les prix des transports publics ou du carburant.

Une prime pour les foyers les plus modestes

Gabriel Attal, le ministre des Comptes publics, a confié lors d’une intervention dans un centre des impôts de Nice. Cette indemnité « équivaut à une ristourne de 10 centimes par litre de carburant sur la base de 12 000 km par an effectués en moyenne pour ses déplacements professionnels ». Cette prime sera donc d’un montant de 100 euros. Le budget alloué à cette mesure sera d’un milliard d’euros mais ne concerne toutefois pas tous les automobilistes.

Il y a des critères à respecter pour pouvoir en faire la demande, à savoir avoir un revenu fiscal inférieur ou égal à 14 700 euros annuels. Et il faut bien sûr utiliser son véhicule pour aller travailler. La prime ne concerne pas les déplacements touristiques. La prime de cent euros est donnée à chaque personne, et non au foyer dans son ensemble. Donc un ménage modeste qui utilise un seul véhicule peut prétendre toucher deux fois cent euros.

A lire également : 

Comment bénéficier de cette indemnité ?

Ce sont au total plus de 10 millions de foyers fiscaux qui peuvent bénéficier de cette prime. « Un effort important à destination de ceux qui travaillent », a indiqué ce lundi matin sur BFMTV le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. « À midi, en seulement 3h, 250 000 Français ont déjà demandé l’indemnité carburant », a révélé sur Twitter Gabriel Attal, à la mi-journée. Une prime qui était vraiment attendue par les français.

Pour en bénéficier, il faudra en faire la demande sur le site des impôts jusqu’au 28 février. Les critères à respecter : prendre un véhicule (voiture, deux-roues, même électrique) pour se rendre sur son lieu de travail. Et avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 14 700 euros annuels. L’aide de 100 euros sera ensuite versée sur le compte bancaire, sans démarche supplémentaire à effectuer.

CET ARTICLE A ETE COPIE SUR www.bibamagazine.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cette piece dun centime vaut une fortune001

    vérifiez si vous ne l’avez pas dans votre porte monnaie

    L'amour est dans le pré 2023 : le portrait de Christine, collectionneuse de loups